de liens

    Thèmes

    de liens

    Interdiction des produits phytosanitaires : un guide propose des solutions pour les collectivités

    Article

    La loi relative à la transition énergétique a interdit à partir du 1er janvier 2017 l’utilisation de pesticides chimiques par l’Etat, les collectivités territoriales et les établissements publics pour l’entretien des jardins, des espaces verts, des voiries ou encore des promenades ouvertes au public.

    Cette interdiction s'inscrit dans le cadre du plan ECOPHYTO dont l'objectif est de limiter l'usage de ces produits qui a des conséquences néfastes à la fois sur la santé humaine, l'environnement, l'eau, et la biodiversité.

    Afin de préparer les collectivités concernées  à l'échéance du 1er janvier 2017, un guide de 20 pages en ligne sur le site : « gesteau.eaufrance.fr »  propose une série de solutions à mettre en oeuvre et illustre ses recommandations à partir d'expériences menées par des communes.

    Le guide préconise ainsi aux collectivités, avant la réalisation de projets d'aménagement, de veiller à la qualité agronomique des plantations et d'utiliser certaines espèces régulatrices.

    A titre d'exemple, une commune des Charentes de 5 280 habitants a réalisé le gazon des terrains de sport en fétuque. Des économies ont ainsi pu être réalisées tout en préservant l’environnement car la fétuque est une herbe qui  présente les caractéristiques d'être moins consommatrice d'eau et plus résistante aux piétinements. 

    Le guide recommande également aux collectivités le recours à des solutions alternatives.

    En matière de désherbage, il préconise de remplacer l'usage de désherbants par d'autres techniques tels que le recours à la flamme directe, l'eau chaude, ou encore la vapeur. 

    Enfin, parmi les autres solutions alternatives le guide suggère l'utilisation de produits de "biocontrôle" tels que les macro-organismes (insectes, acariens...) ou les micro-organismes (champignons, bactéries, virus..). 

     

     

    Paru dans :

    Info-lettre n°177

    Date :

    1 octobre 2016

    Mots-clés