de liens

    Thèmes

    de liens

    Les conseils municipaux des jeunes

    Article

    Lors de la précédente mandature, 1 600 communes avaient créé un conseil municipal des jeunes. Cette démarche a été engagée par ces communes pour permettre aux jeunes de s'intéresser et de participer à la vie de la cité.

    Ces assemblées sont des lieux de rencontre et de débat au cours desquelles ils peuvent défendre leurs idées et faire aboutir des projets utiles aux citoyens (solidarité, environnement, culture, ...).

    Les jeunes apprennent les principes de la démocratie et « du vivre ensemble » et se confrontent à la réalité de la gestion d'une commune.

    Ces conseils sont nombreux dans le département de la Haute-Garonne ( Tournefeuille, Blagnac, Colomiers, Toulouse, Pinsaguel, Le Lherm, Lamasquère, Pechabou,...).

    Leur fonctionnement

    Ils sont créés sur proposition du maire, par délibération du conseil municipal qui définit la durée du mandat (sans excéder la durée du mandat municipal), sa composition et son fonctionnement. Ils adoptent la forme d'un comité consultatif. Chaque comité est présidé par un membre du conseil municipal désigné par le maire. La commune doit veiller à ce que son contrat d'assurance civile couvre les jeunes participant aux réunions et activités diverses du conseil.

    Les jeunes issus des écoles primaires ainsi que des collèges pour les plus grandes villes, peuvent élir démocratiquement leurs représentants à vote secret par exemple. Chaque école, peut être représentée par un ou plusieurs élus titulaires et élus suppléants. A l'image des conseils municipaux classiques, ils peuvent être organisés en commission de travail, assemblées ordinaires et assemblées plénières. Les jeunes peuvent ainsi se réunir dans les écoles pour préparer leurs réunions de travail et siéger en séances ordinaire et plénière dans la salle du conseil municipal.

    Ils sont encadrés par un animateur ou une équipe d'animateurs qui les guident dans le choix et la conception de leur projet.

    L'Association nationale des conseils municipaux d'enfants et de jeunes (ANACEJ) aide les communes à installer de telles structures (ANACEJ, 105 rue Lafayette, 75010 Paris, site internet : Anacej.asso.fr )

    Les projets défendus

    Les projets peuvent être multiples car ils correspondent aux souhaits des jeunes de créer des services ou des animations sur la commune comme :

    • L'organisation de la collecte de déchets sur les berges de la commune (Colomiers).
    • La création du skate park (Blagnac).
    • L'adaptation des transports aux horaires des activités des jeunes (Tournefeuille).

    Il existe également des conseils de jeunes au niveau intercommunal qui fonctionnent selon une organisation similaire à celle des communes mais sur un territoire plus étendu.

    Paru dans :

    Info-lettre n°124

    Date :

    15 avril 2014

    Mots-clés