de liens

    Thèmes

    de liens

    Expériences : des mutuelles communales

    Article

    En France, 8 % de la population, soit plus de 5 millions de personnes ne disposent pas d'une couverture complémentaire santé faute de pouvoir les financer. La plupart d'entre elles disposent de faibles revenus et ne sont pas ainsi éligibles à la CMU (couverture maladie universelle complémentaire). 27 % des personnes sans mutuelles renoncent à se soigner. Sans surprise, les soins sacrifiés concernent prioritairement les consultations chez les spécialistes, le port de lunettes et les soins dentaires peu remboursés par l'assurance maladie.

    A ce sujet, les élus d'une dizaine de communes telle que France Caumont-sur-Durance (Var), Beynat ( Limousin),...) ont mené une expérience de solidarité originale.

    Dans un premier temps, les CCAS (centres communaux d'action sociale) de ces communes ont recensé les besoins des administrés dans ce domaine. Ils ont ensuite contacté différentes compagnies d'assurance afin de négocier un tarif de groupe au nom des habitants et ainsi obtenir des prix plus attractifs. Le nombre d'adhérents permet en effet de revoir certains tarifs à la baisse et d'accéder à de nouveaux soins. La commune joue ainsi un rôle d'interface entre la compagnie et l'assuré. L'administré est libre d'adhérer ou non à la mutuelle proposée.

    Par ailleurs, le CCAS peut aider les personnes ayant des ressources modestes à bénéficier d'une aide à l'acquisition d'une complémentaire santé versée par l'assurance maladie. Cette aide de 100 à 550 euros selon l'âge et les personnes à charge est déduite du montant de la cotisation de la mutuelle.

    Enfin, certaines communes complètent cette offre par la mise en place d'un réseau de soins de proximité en collaboration avec des professionnels locaux.

    Paru dans :

    Info-lettre n°133

    Date :

    1 octobre 2014

    Mots-clés