Microcrédits personnels : l’Union nationale des Centres communaux d’Action sociale (UNCCAS) dresse le bilan 2016

Ces microcrédits personnels ont été mis  en oeuvre en 2006 par l'UNCCAS en collaboration avec la Caisse des dépôts et consignation (CDC) pour lutter contre l’exclusion bancaire et permettre aux personnes les plus fragiles de bénéficier de prêt.

Ils sont ainsi destinés aux personnes exclues du système bancaire, et fréquemment utilisés pour l'achat ou la réparation d'un véhicule, l'obtention du permis de conduire, une formation professionnelle, des travaux d’isolation d’habitation principale ou bien encore pour financer des soins médicaux non pris en charge.

Pour en bénéficier,  le demandeur peut s'adresser à un centre communal ou intercommunal d'action sociale  (CCAS - CIAS). Ce dernier analyse ensuite le dossier et l'oriente vers la banque la mieux adaptée au financement de son projet. 

L‘UNCCAS dresse le bilan 2016 de la mise en oeuvre de ce dispositif.

Au vu des données chiffrées il apparaît que durant l'année écoulée 303 CCAS et CIAS ont contribué à l'octroi de 1 534 microcrédits personnels. De plus, le bilan précise que 123 de ces centres sont inscrits  sur le site  www.france-microcredit.org, qui répertorie, par département, la liste des CCAS et CIAS auprès desquels les demandeurs peuvent s'adresser pour solliciter ce type de crédit. 

Cette étude présente aussi, à partir d’un tableau, un état des lieux des différents partenaires bancaires qui ont collaboré avec les collectivités territoriales dans le cadre de ce dispositif.

Enfin, le bilan précise que pour accompagner les CCAS et les CIAS dans cette démarche, l'UNCCAS  a identifié les expériences les plus intéressantes à travers la mise à jour d'une base de données d’expériences qui peut être consultée à partir du lien suivant : www.unccas.org/-banque-d-experience.

 

Paru dans :

Date :

1 novembre 2017

Mots-clés