Les établissements de restauration collective doivent désormais mentionner pour tout type de viande la provenance de l'animal

Le décret n° 2022-65 du 26 janvier 2022 modifiant le décret n° 2002-1465 du 17 décembre 2002 relatif à l'étiquetage des viandes bovines dans les établissements de restauration étend cette obligation aux viandes porcines, ovines et aux volailles.

Les mentions devant figurer sur cet étiquetage, pour chacune de ces viandes doivent comporter le nom de naissance de l’animal, le lieu d’élevage et d’abattage.

Ces mentions devront être portées, de manière lisible, à la connaissance des consommateurs dans les cartes et menus des restaurants collectifs. Les collectivités qui sont amenées à gérer des cantines scolaires sont donc directement concernées par ces mesures.

A noter que ce décret s’applique aux viandes crues achetées par le restaurateur et non à celles achetées, préparées ou déjà cuisinées.

Ces nouvelles dispositions sont entrées en vigueur le 1er mars 2022.

Paru dans :

Info-lettre n°305

Date :

15 mars 2022

Mots-clés