Expérience territoriale : Les initiatives locales de collectivités à l’étranger

Une brochure  publiée le 2 septembre dernier par la Délégation pour l'action extérieure (DAECT) recense les expériences des collectivités locales menées en matière de coopération décentralisée, notamment dans le cadre des 17 objectifs de développement durable (ODD) contenus dans l'Agenda 2030 des Nations Unies. Parmi ces objectifs, on peut citer l'éducation, la santé, la justice, l’assainissement ou encore la lutte contre la faim.

Pour rappel, on désigne par coopération décentralisée toutes les formes de coopération que les collectivités territoriales françaises ou leurs groupements peuvent développer avec des autorités ou des collectivités locales étrangères, « dans le respect des engagements internationaux de la France » (art. L1115-1 s. du Code général des collectivités territoriales - CGCT) (source vie publique.fr).

Dans cette brochure, une fiche présente le descriptif de chaque action menée par les collectivités en reprenant le coût total du projet, les partenaires identifiés ainsi que les ODD concernés.

Un certain nombre  d’exemples sont présentés dont celui d'une commune du Gard, le Vigan, de plus de 3000 habitants qui a mis en place auprès d'une commune du Mali un comité communal "eau, assainissement et hygiène".

Ce comité est composé de 9 femmes et de 5 hommes, chacun représentant un des sections de la commune.

Les réunions mensuelles de cette structure ont permis d'assurer une meilleure gestion de la ressource en eau et de consolider les bonnes pratiques en matière d'hygiène et d'assainissement.

Le coût total du projet s'est élevé à 364 916 euros. Cette action s’inscrit dans les cadre des ODD relatifs à la santé, la consommation, la production, la paix, et la justice.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paru dans :

ATD Actualité n°293

Date :

1 octobre 2019

Mots-clés