Service national universel : mise en place dans 13 départements en juin 2019

Le service national universel  (SNU) concerne les jeunes entre 16 et 25 ans, quelque soit l’origine, le sexe, le milieu et le territoire. Il fera l'objet d'une période de test de juin 2019 à juin 2020, puis d'une mise en oeuvre progressive à partir de 2021.

Il se déclinera en deux étapes.

La première étape sera obligatoire pour les jeunes entre 16 et 18 ans, et s'inscrira dans la continuité des parcours citoyen, proposés à l'école élémentaire et au collège, et sera d'une durée d'un mois maximum. 

Elle comprendra une période d'hébergement collectif à l'occasion de laquelle seront rappelés à chacun ses droits et devoirs dans la République. Un bilan de compétences et de santé pourra être également réalisé.

L'autre période sera consacrée à la réalisation de missions d'intérêt général pouvant être effectuées au sein d’associations, de collectivités locales, des institutions, des organismes publics et des corps en uniforme, dans les secteurs, d'aide à la personne, de l’environnement, du développement durable, de la culture numérique ou encore de l'éducation.

La seconde étape sera en revanche volontaire, pour les jeunes entre 16 et 25 ans, et durera au moins trois mois. Elle permettra aux jeunes de réaliser une mission d'intérêt général dans les domaines :

  • de la défense et de sécurité (engagement volontaire auprès des armées, de la police, de la gendarmerie..),
  • d'aide à la personne,
  • d'actions de préservation du patrimoine ou de l'environnement,
  • de toutes formes de tutorats

A l'horizon 2025, ce service devrait  devenir obligatoire pour près de 800 000 jeunes de 16 ans.

La phase de test aura lieu dans 13 départements, soit un département par grande région métropolitaine. Cette phase fera appel à 3 000 volontaires et se déroulera sur une quinzaine de jours. En Occitanie, elle concernera le département des Hautes-Pyrénées.

 

 

Paru dans :

Info-lettre n°227

Date :

1 février 2019

Mots-clés