7 et 8 juin 2017 : l’ATD 31 a accueilli les rencontres annuelles nationales des directrices et directeurs des Agences techniques départementales

Les 7 et 8 juin derniers, l’ATD a accueilli les rencontres annuelles nationales des directrices et directeurs des Agences techniques départementales qui ont réuni 48 participants, représentants 39 départements dont 4 agences en préfiguration (Gard, Loire, Mayenne et Val d’Oise).

Mme Maryse VEZAT-BARONIA, 1ère Vice-présidente du Conseil départemental et Vice-présidente de l’ATD31 a ouvert les travaux par un discours salué par des applaudissements nourris de tous les participants.

Elle a notamment expliqué en quoi les Agences étaient pour les départements une « traduction effective de la solidarité territoriale », incarnant « l’efficacité de la mutualisation des services et des compétences ». Après avoir dressé un panorama général des établissements en France, détaillé l’importance de l’activité de l’ATD31 auprès des communes et intercommunalités du département, Mme la Vice-présidente a souligné la « fiabilité et réactivité des réponses opérationnelles apportées », ainsi que « l’expertise, neutre et impartiale des études réalisées aidant les collectivités, qui le souhaitent, à la prise de leurs décisions ».

Mme Marie-Christine ROUMENS, directrice générale de l’ATD31 a ensuite présenté les sujets exposés durant ces deux jours et animé les débats y afférents :

  • L’assistance technique des départements
    • Présentation du projet de décret modifiant les dispositions relatives à l’assistance technique fournie par les départements aux communes et intercommunalités
    • Zoom sur l’assistance en eau et assainissement et sur l’exemple de l’ATD de l’Aude
    • Réflexion sur le statut des établissements intervenant dans l’assistance aux communes et EPCI : cf ATD-Syndicat Mixte-SPL ?
    • Réflexion sur les rapprochements opérés dans certains départements entre ATD et CAUE
  •  La formation des élus : un champ à investir pour les ATD sur la base de partenariats ; exemple de ceux passés par les ATD11 et 65 avec l’ATD31, agréée organisme de formation des élus locaux par le ministère de l’Intérieur
  • L’intercommunalité depuis le 1er janvier 2017: quelles décisions pour quelles échéances ? quel impact sur le fonctionnement des ATD ?

 

La richesse des discussions et les échanges d’expériences ont permis à chacun de repartir avec des réponses, des projets de mise en œuvre et des réflexions à mener dans leur département.

En  2018, c’est l’ATD 70 de la HAUTE-SAONE qui accueillera ces rencontres, à Vesoul.

Paru dans :

Info-lettre n°194

Date :

1 juillet 2017

Mots-clés