Premier bilan des agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP)

Tous les ERP (Etablissements recevant du public) à caractère public dont ceux des collectivités territoriales (hôtel de ville, musée municipal, gymnase,…), mais également tous les ERP privés devaient être rendus accessibles aux personnes handicapées au 1er janvier 2015.

Pour les établissements qui ne remplissaient pas cette norme à cette date, un Ad'AP ( agenda d’accessibilité programmée) imposé par le Secrétariat d'État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion obligeait les maîtres d'ouvrage ou les exploitants de ces ERP à s'engager sur un calendrier précis des travaux  à réaliser. Ces agendas devaient être déposés en Préfecture au plus tard le 27 septembre 2015 pour être validés.

La secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées a dressé un premier bilan  :

  • 30 % des ERP sont accessibles,
  • 29 % des ERP ont déposé un Ad'AP,
  • 9 % des ERP on fait des demandes de prorogation,
  • 32 % des ERP n'ont toujours pas entrepris de démarche. 

Paru dans :

Info-lettre n°164

Date :

15 février 2016

Mots-clés