Expériences territoriales : des communes créent leur marque d’eau

Article

Selon un sondage réalisé par le centre d’information sur l’eau, 72 % des français sont satisfaits de la qualité de l’eau du robinet et 66 % d’entre eux déclarent la boire tous les jours. Afin de maintenir ces bons résultats et encourager les habitants à déposer une carafe d’eau de robinet sur leur table au moment des repas, des communes se sont engagées dans un effort de qualité et de notoriété en créant leur propre marque d’eau. Paris, Besançon, Chambéry et Rennes font figure de pionner dans ce domaine.

La ville de Besançon s’est engagée par exemple dans une démarche de certification qualité Iso 9001. Elle a constitué une régie pour lancer sa marque « la Bisontine ». Cette eau est mise en bouteille recyclable de 40 cl afin d'être plus facilement portable.

Le syndicat des eaux et de l'assainissement Alsace-Lorraine ( SDEA) a également créé sa propre marque : "Eau du Bas Rhin". Il a organisé une campagne d'information et de sensibilisation à la qualité de l'eau de robinet auprès des écoles ainsi que des personnes inscrites aux services sociaux et disposant de faibles revenus. 

Ces eaux mises en carafe ou en bouteille permettent aux communes de déposer sur la table des cantines scolaires une eau de bonne qualité et offre à chaque foyer la possibilité d’économiser de 500 à 1 000 euros par an en renonçant à l’achat d’eau en bouteille.

 

Paru dans :

Info-lettre n°149

Date :

1 juin 2015

Mots-clés