de liens

Tri des déchets : l’association UFC-Que choisir publie une enquête qui appelle à rationaliser la filière des éco-organismes

Article

Aujourd’hui seulement 23% des déchets non ménagers sont recyclés alors que la facture des ménages est en constante progression. Elle a augmenté de 24% entre 2008 et 2012 pour atteindre 6,5 milliards d’euros.

L’Association UFC-Que choisir dénonce l’organisation de la filière des éco-organismes. Sociétés de droit privé à but non lucratif, les éco-organismes sont agréés par les pouvoirs publics pour prendre en charge le recyclage des équipements mis sur le marché (équipements électriques, emballages, médicaments,…). Ils agissent dans le cadre de la responsabilité élargie des producteurs (REP) qui se base sur le principe du producteur-payeur. Les entreprises productrices de déchets versent ainsi une participation financière aux éco-organismes afin d'assurer leurs missions.

L’association estime que les nombreux éco-organismes ne sont ni assez coordonnés ni assez contrôlés. Ils n’atteignent pas les objectifs fixés et les sanctions  ne sont pas assez dissuasives.

Par ailleurs, les consommateurs sont peu informés sur les possibilités de réduction de leurs déchets. Les pictogrammes sur les consignes de tri présents sur les produits sont rares et ne sont pas toujours bien compris des consommateurs.

La rationalisation de la filière des  éco-organismes est soutenue par l’association nationale des collectivités et des associations pour la gestion des déchets.

Paru dans :

Info-lettre n°147

Date :

1 mai 2015

Mots-clés