Les chiffres clés sur les intercommunalités au 1er janvier 2018

Ce bilan statistique publié en février dernier par la Direction Générale des Collectivités Locales (DGCL), présente les données chiffrées relatives aux établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre, c'est-à-dire les métropoles, les communautés urbaines, les communautés d’agglomération, les communautés de communes, et les syndicats d’agglomération nouvelle.

Les données apportent des informations sur l'évolution de ces EPCI, leur répartition par nombre de communes et par taille démographique, ainsi que leur taux de couverture par département et région.

Il ressort ainsi  du bilan qu’au 1er janvier 2018, 1 263 EPCI  à fiscalité propre sont répartis en 21 métropoles, 11 communautés urbaines, 222 communautés d'agglomération et 1 009 communautés de communes.

Ces dernières regroupent le plus grand nombre  de communes soit 26 424, contre 7 443 pour les communautés agglomération, 904 pour les Métropoles et 523 pour les communautés urbaines.

Concernant la répartition par taille démographique, on relève à titre d'exemple que parmi les communautés de communes à fiscalité propre :

  • 342 regroupent entre 5 000 et 15 000 habitants,
  • 438 regroupent  entre 15 000 entre 30 000 habitants,
  • et 203 regroupent  entre 30 000 et 50 000 habitants.

Cette étude liste  ensuite le nombre d'EPCI par département. En Haute-Garonne, par exemple, on compte, au 1er janvier 2018, 17 EPCI à fiscalité propre dont 1 métropole, 2 communautés d'agglomération 13 communautés  de communes à fiscalité professionnelle unique (FPU)  et 1 communauté de communes à fiscalité additionnelle.

Il est également à noter que dans notre département, les communautés de communes à fiscalité professionnelle unique, avec 77,7 % assurent le plus fort taux de couverture en nombre de communes. 

 

 

 

 

 

Paru dans :

ATD Actualité n°208

Date :

15 mars 2018

Mots-clés