Baromètre du développement des services en ligne des communes

L’association Ville Internet publie pour la première fois une étude portant sur le développement local des services publics numériques. Réalisée sur la base d’un recueil de plus de 10.000 initiatives numériques portées par plus de 400 communes, elle indique les priorités d’actions données par les communes dans ce domaine.

Celle-ci révèle que les communes investissent en priorité sur :

  • l’accès des administrés aux services dématérialisés de la commune mais également à des espaces numériques, wi-fi et haut débit,
  • l’action culturelle : agendas des manifestations culturelles et des expositions en ligne, des blogs,…
  • l’équipement des écoles : tablettes, tableaux blancs numériques,…

Ce baromètre révèle une interaction entre le niveau de revenu des administrés et les outils mis en place par la commune. Ainsi, plus le revenu moyen par habitant est faible, plus le nombre de services numériques mis à leur disposition tend à être élevé. Dans le domaine de l'emploi et de la formation professionnelle, par exemple, certaines communes vont privilégier des actions d'accompagnement sur le terrain : atelier d'aide à la recherche d'emploi sur Internet ou de rédaction de CV, plutôt qu'une dématérialisation des démarches ou une simple information en ligne.

Une  interaction existe aussi en fonction de l'âge moyen de la population. Les communes dont une frange importante des administrés a moins de 30 ans développent davantage d'applications mobiles. Les communes dont la majorité des habitants sont actifs (entre 25 et 60 ans ans) vont,  par contre, s'orienter vers des plate-formes participatives comme le covoiturage.

 

Paru dans :

Info-lettre n°166

Date :

15 mars 2016

Mots-clés