de liens

Rapport 2015 sur l’état de la fonction publique : les chiffres-clés

Le portail de la fonction publique présente le rapport 2015 sur l'état de la fonction publique. Il rassemble les chiffres et les analyses des ressources humaines des trois fonctions publiques : territoriale (FPT), hospitalière (FPH) et d’Etat (FPE).

Ce rapport de plus de 600 pages s'articule autour de deux principaux titres, consacrés aux "politiques et pratiques des ressources humaines" et aux "faits et chiffres".

En matière de ressources humaines, les évolutions témoignent de la volonté de moderniser les pratiques  pour mieux répondre aux attentes des usagers, en s'appuyant sur l’engagement et les compétences des agents, en favorisant le dialogue avec les partenaires sociaux et en étant exempte de discriminations.

A la fin de l'année  2013, 5,417 millions d’agents travaillaient dans les trois fonctions publiques dont  :

  • 3, 818 millions de fonctionnaires,
  • 931 900 de contractuels,
  • 309 800 de militaires
  • et enfin 356 600 d'agents relevant d’autres catégories.

En 2013, la France comptait 72 agents pour 1 000 habitants.

Concernant la fonction publique territoriale, le rapport recense au 31 décembre 2013, 1 878 745 agents travaillant et dans les régions, les  départements, les communes (pour les ¾) dans les établissements publics locaux (pour ¼).

9 % de ces agents relevaient de la catégorie A (dont 0,7 %en A+), 14 % de la catégorie B et  76 % de la catégorie C.

Des données sont également apportées sur la pyramide des âges des fonctionnaires. Dans la fonction publique territoriale, par exemple, l'étude relève que fin 2013,  38,8 % des agents étaient âgés de 50 ans et plus et que le nombre de fonctionnaires âgés de plus de 60 ans était en constante progression. De 1992 à 2013 il a en effet augmenté de 11,7 %.

Le rapport propose aussi une série de fiches thématiques qui portent, par exemple, sur les retraites, les dépenses de personnel, la formation ou bien encore le temps et les conditions de travail. 

Paru dans :

Info-lettre n°162

Date :

15 janvier 2016

Mots-clés