de liens

Expérience territoriale : des conciergeries pour séniors

De plus en plus de personnes âgées font le choix de l’indépendance et préfèrent rester à leur domicile plutôt qu’être placées en établissements spécialisés.

Mais ce choix nécessite qu’elles puissent bénéficier de services  d’assistance et d’aide à domicile.

C’est pourquoi les collectivités notamment à travers leurs CCAS, proposent ce type de service.

A titre d’exemple, la ville de Valenciennes, en Nord-Pas-de-Calais, en collaboration avec le CCAS, a créé un service public à destination des personnes âgées de plus de 60 ans, qu’elle a baptisé : conciergerie.

L’objectif de cette conciergerie est de proposer aux séniors valenciennois la possibilité de bénéficier de services, à moindre coût, assurés par des employés municipaux : faire les courses, changer une ampoule, se rendre à la poste, faire des lessives, effectuer des visites de convivialité ou encore apporter des repas quotidiens.

Cette conciergerie sénior permet également d’identifier les personnes âgées isolées. Valenciennes, via son CCAS  entend ainsi apporter des réponses adaptées pour favoriser de nouvelles formes de solidarité.

Enfin, la municipalité a mis en place en début d’année, un fonds d’aide à l’autonomie en faveur des personnes en situation de handicap pour permettre de surmonter les obstacles à l’autonomie, qu’il s’agisse d’une autonomie à la maison ou professionnelle.

En Aquitaine une initiative similaire, dénommée " Cohesio " a été mise en place. Cette conciergerie issue d’une convention entre une société et la Poste, propose une écoute 7 jours sur 7. Les facteurs se rendent régulièrement au domicile de personnes fragilisées inscrites à ce service afin de s'assurer de leur bien-être, selon une fréquence prédéfinie de 2 à 6 jour par semaine, quel que soit leur lieu d'habitat. Dans le cadre de leur travail, les 90 000 agents de la Poste sont en effet amenés  à passer devant tous les foyers 6 jours sur 7.

La gamme de services proposés par "Cohesio" est destinée aux communes, aux intercommunalités, aux compagnies d'assurance ainsi qu'aux organismes mutualistes.

 

Paru dans :

Info-lettre n°143

Date :

1 mars 2015

Mots-clés