de liens

Expériences territoriales : un service de broyage des déchets verts à domicile

En automne et au printemps, les déchets verts s’accumulent dans les jardins des particuliers.

Les déchets de jardin sont assimilés à des déchets ménagers et ne peuvent donc pas être brûlés à l'air libre selon la circulaire du 18 novembre 2011 et l'article 84 du règlement sanitaire départemental.

Devant l’afflux de ces déchets verts dans les déchetteries intercommunales qui sont actuellement estimé à 118 kg par habitant, la communauté de commune du Bas-Chalais (Savoie) organise deux fois par an une campagne de broyage de ces déchets à domicile. Les particuliers s’inscrivent sur le site de la mairie pour prendre rendez-vous.

Le service s’inscrit dans la volonté de la collectivité de réduire les volumes de déchets verts collectés en déchetteries : en 2013, ce sont 4 264 tonnes de déchets verts, soit environ 118 kg par habitant, qui ont été déposées dans les trois déchetteries intercommunales. Entre 2004 et 2014, ce volume a augmenté de 37 %, avec des coûts associés croissants pour la collectivité. Cette initiative paraît être une solution alternative à l'extension des déchetteries.


Pour l’usager, ce service permet de limiter ses déplacements à la déchetterie. Chaque année, plus de 180 000 véhicules viennent y déposer des déchets verts. De plus, le broyat obtenu chez le particulier est utilisable pour améliorer la qualité de son compost en le mélangeant aux déchets de cuisine. Il permet aussi d’effectuer un paillis : étalé au pied des plantations ou des haies, il conserve l’humidité, nourrit le sol et embellit le jardin.

Paru dans :

Info-lettre n°146

Date :

15 avril 2015

Mots-clés