de liens

Les nouvelles mesures prises en faveur de la stratégie vaccinale

 

Lundi soir, le Président de la République a annoncé les nouvelles mesures qui vont être prises dans les semaines à venir afin de lutter contre la propagation de la pandémie de COVID-19. Ces mesures seront étudiées par le Conseil d’Etat avant présentation en Conseil des ministres le 19 juillet. A la suite, un dépôt en commission des lois sera effectué. Enfin un débat à l’Assemblée Nationale aura lieu le 21 juillet prochain.

L’instauration de la vaccination obligatoire pour certaines professions

Toutes les personnes au contact des personnes fragiles, y compris à domicile (soignants, non-soignants, professionnels et bénévoles) devront être vaccinées.
Cette obligation vaccinale fera l’objet de contrôles à partir du 15 septembre 2021. En cas de non-respect, des sanctions seront prises. Ces sanctions n’ont pour l’instant pas été détaillées.

Le renforcement des campagnes vaccinales

Une campagne vaccinale sera mise en place pour les collèges, lycées et étudiants dès la rentrée.

Pour les premiers français vaccinés (janvier et février), une campagne de rappel leur permettra de bénéficier d’une autre injection dans les mêmes conditions que les premières. Les rendez-vous pourront être pris dès les premiers jours de septembre.

Les PCR seront rendus payants à l’automne sauf en cas de prescriptions médicales.

Extension de l’obligation du Pass sanitaire

13 Juillet

Contrôles renforcés aux frontières avec isolement obligatoire pour les voyageurs non-vaccinés

21 juillet

Tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes

Début Août

·         Cafés

·         Restaurants

·         Centres commerciaux

·         Hôpitaux

·         Maisons de retraite

·         Établissements médico-sociaux

·         Voyages en avions, trains et cars pour les trajets de longue distance

Les restrictions en cas de propagation du virus

Sur le territoire métropolitain dès qu’un taux d’incidence dépassera le seuil de 200, les restrictions porteront alors sur les personnes-non vaccinées plutôt que sur l’ensemble des français. De plus, ces restrictions seront appliquées de manière différenciée en fonction des circonstances locales.

Paru dans :

Date :

8 juillet 2021

Mots-clés