Bilan statistique des EPCI et des communes au 1er janvier 2019

Le bilan statistique des EPCI (établissements publics de coopération intercommunale) publié par la Direction générale des collectivités locales (DGCL) présente une carte dynamique de l’intercommunalité en France au 1er janvier 2019. En complément de cette étude, il dresse également le panorama des communes à cette date.

La répartition de la population entre les différents niveaux d’EPCI reflète des densités de population radicalement différentes : il y a presque le même nombre d’habitants dans les 21 métropoles que dans les 1001 communautés de communes. Entre les deux, les 223 communautés d’agglomération regroupent 23,5 millions d’habitants.

Les communautés d’agglomération sont le seul niveau d’EPCI qui a vu sa population globale baisser de 100 000 habitants  (de 23,6 à 23,5 millions d’habitants). A l'inverse, les communautés urbaines ont eu la plus forte augmentation de population totale regroupée (+ 500 000 habitants environ), croissance qui résulte de la réduction de 11 à 13 structures.

En Occitanie, les EPCI couvrent l’intégralité du territoire avec 2 métropoles, 1 communauté urbaine, 20 communautés d’agglomération et 138 communautés de communes.

La France compte aujourd’hui 34 970 communes. Ce nombre est en diminution cette année car les communes nouvelles continuent à se développer avec 240 créations. Elles regroupent 387 communes. Leurs arrêtés de création sont actuellement en cours de parution au Journal Officiel.

Dans le département de la Haute-Garonne, trois communes nouvelles ont été officialisées : 

  • Lasserre-Pradère (fusion des communes de Lasserre et Pradère-les-bourguets).
  • Péguihan (fusion des communes de Lunax et Péguilhan).
  • Saint-Béat-Lez (fusion des communes de Saint-béat et Lez).  

D'autres projets sont en cours de réflexion.

 

Paru dans :

Info-lettre n°229

Date :

1 mars 2019

Mots-clés