Lutter contre l’exclusion numérique : un rapport formule des recommandations et propose la mise en ligne d’une plateforme

Exclusion numérique

Actuellement 12 % des français ne se connectent jamais à internet, 20 % des internautes ne sentent pas à l’aise pour l'utiliser et  40 % sont inquiets à l’idée de réaliser des démarches en ligne.

Or, avec le déploiement du numérique notamment au sein des administrations, les difficultés rencontrées dans la pratique utilisation d’internet risquent de créer des inégalités entre les administrés. 

 Afin de lutter contre cette exclusion numérique et de garantir à tous l’accès à leurs droits et aux services publics, le secrétariat d’Etat au numérique a missionné divers organismes dont l'Association des Petites Villes de France (APVF), le Commissariat Général à l'Egalité des Territoires (CEGT), la Caisse des Dépôts et Consignation ou bien encore la Caisse Nationale d'Allocations Familiales  (CNAF), pour élaborer une stratégie pour un numérique inclusif, c'est à dire qui intègre tous les usagers.

Les résultats de ces travaux, effectués entre novembre 2017 et mai 2018, font aujourd'hui l'objet d'un rapport

Ce document dresse  un état des lieux, en particulier des structures existantes, des personnes devant être formées, des difficultés d'accès à une connexion internet, du niveau d'appropriation des outils numériques par le public, ou bien encore des expériences menées dans ce domaine.

C'est le cas, par exemple, de la création d'ateliers numériques qui  proposent des formations gratuites pour aider les personnes qui le souhaitent à se familiariser à l'utilisation d'internet. Ces ateliers sont créés à l'initiative de différents partenaires dont les communes, les entreprises privées et les acteurs sociaux, qui apportent leur soutien notamment par la mise à disposition de locaux et de matériel.   

Parmi les autres expériences relevées on peut également citer l'initiative prise par une communauté de communes qui envisage de lancer un "petit'lab", lequel se présente comme un service public d'accompagnement des personnes en difficulté avec les usages numériques. 

A partir de ces retours d'expériences le rapport formule une série de recommandations  qui visent notamment à doter de moyens et d'outils les acteurs locaux, dont les collectivités s'engageant dans cette démarche.

Le rapport propose notamment :

  • de mettre à disposition un  kit d'intervention pour les aidants numériques,
  • de déployer sur le plan national le dispositif du "chèque culture numérique " afin d'aiguiller les financements vers les personnes ayant besoin d'un accompagnement au numérique,
  • de créer une base de données et une cartographie des services existants,
  • de mettre en place un événement national " Numérique en commun" dédié à l'inclusion et aux cultures numériques.
  • ou bien encore de créer une plateforme en ligne, qui agrège les orientations, les outils, les ressources et les bonnes pratiques. Cette plateforme est  déjà accessible sur inclusion-societenumerique.gouv.fr,  Elle se présente sous la forme d'une boîte à outils qui propose une procédure à suivre pour élaborer une stratégie locale d'inclusion numérique. Elle répertorie également les initiatives locales.

Paru dans :

Info-lettre n°216

Date :

1 août 2018

Mots-clés