Les nouvelles mesures de sécurité pour la rentrée scolaire 2017

plan Vigipirate

A la suite des terribles attentats de l’année 2015 et des premières mesures de sécurité prévues à la rentrée 2016, la ministre de l’Education nationale et le ministre de l’Intérieur ont confié une mission à l'inspection générale de l'administration (IGA) et l'inspection générale  de l’éducation nationale portant sur la sécurité des écoles, collèges et lycées.

A partir du rapport réalisé par ces inspections, rendu public le 16 mars dernier, et intitulé " Procédures de gestion, de crise et de sécurisation des établissements face à la menace terroristes", la ministre de l’Education a réuni les recteurs le 13 avril dernier afin de donner les instructions pour la prochaine rentrée scolaire et mettre en place une nouvelle phase d’actions en vue d’assurer davantage la sécurité aux abords et dans les établissements d’enseignement.

Six mesures ont ainsi été proposées autour de trois actions " anticiper, sécuriser et savoir réagir" : 

Anticiper 

  •  Amplification de l’effort de formation en passant de 500 à 1 500 cadres éducatifs formés.
  •  Création d’un centre national de crise au sein du ministère de l’Education nationale d'ici fin juin 2017.

Sécuriser 

  • Accélération de la sécurisation des bâtiments d’enseignement, une enveloppe de 50 Millions d'euros a été annoncée pour aider les collectivités locales à effectuer les travaux nécessaires à la mise en sécurité des établissements scolaires.
  •  Elaboration d’un guide pratique pour la sécurité dans les écoles élaboré avec les associations d'élus. Ce guide vise à expliciter les diagnostics de mise en sécurité et en faciliter la réalisation par les maires.

Savoir réagir 

  • Expérimentation des formations communes pour le personnel de l’Education nationale et des collectivités locales.
  • Réalisation d'un vadémécum pour accompagner les personnels.

En outre, le ministère de l’éducation nationale présente sur son site education.gouv.fr les consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère de l'Education nationale

Ce document rappelle sous forme de plaquette, les trois niveaux  VIGIPIRATE : 

"urgence Attentat" : il s'agit là du niveau de vigilance maximum mis en place en cas de menace imminente d'un acte terroriste ou à la suite immédiate d'un attentat.

 "sécurité renforcée - Risque Attentat" : ce signalement correspond à un niveau élevé de la menace terroriste. C'est le niveau qui  s’applique actuellement sur l’ensemble du territoire et sera d’actualité à la rentrée scolaire 2017.

"Vigilance Attentat" :  ce degré de vigilance appelle à la mise en place de mesures permanentes de sécurité valables en tout temps et en tout lieu.

Une autre plaquette définit les mesures à mettre en oeuvre pour prévenir des menaces et accompagner efficacement les écoles pour assurer la sécurité des enfants et des personnels de l'éducation nationale. Ces consignes préconisent  : 

  • de faire assurer l'accueil à l'entrée des écoles et des établissements scolaires par un adulte ;
  • d'effectuer un contrôle visuel des sacs ;
  • de vérifier systématiquement l'identité des personnes étrangères à l'établissement ;
  • de faire réaliser par chaque école et chaque établissement scolaire, trois exercices de sécurité durant l'année scolaire, dont un avant les vacances de la Toussaint. La priorité devra  être accordée à l'exercice "attentat intrusion". 

Des guides sont également proposés pour accompagner la communauté éducative, tels que ceux relatifs à la sécurisation des écoles à destination des parents d'élèves et du directeur d'école.

 

 

 

Paru dans :

Info-lettre n°191

Date :

15 mai 2017

Mots-clés